FR EN
FR EN

Assouplissement des conditions d’entrée et de sortie du territoire national pour les déplacements hors de l’espace européen

Newsroom | 15 mars 2021

Cinq semaines après la mise en place de motifs impérieux pour les déplacements hors de l’espace européen, ce régime est amendé pour tenir compte de l’évolution épidémique internationale et ajouter un certain nombre de situations d’urgence qui constituent des motifs impérieux.

Dans un décret qui sera publié le vendredi 12 mars, il ne sera plus nécessaire de justifier d’un motif impérieux pour les déplacements en provenance ou vers l’Australie, la Corée du Sud, Israël, le Japon, la Nouvelle Zélande, le Royaume-Uni et Singapour, du fait de la diffusion très large du variant britannique en France et de la situation sanitaire spécifique de ces pays.

Pour les déplacements vers et depuis ces pays, les autres restrictions à la circulation restent en vigueur : la présentation d’un test PCR négatif de moins de 72 heures avant le départ, notamment, reste bien entendu nécessaire. La consultation du site des Conseils aux voyageurs est particulièrement recommandée et il reste fortement conseillé de limiter au maximum les déplacements internationaux.

En second lieu, la liste des motifs impérieux et personnels a été élargie pour inclure l’ensemble des relations familiales et ajouter de nouvelles situations liées à l’éloignement familial pour :

  • les couples mariés et pacsés mais dont l’un des membres est établi à l’étranger pour raison professionnelle ;
  • les enfants mineurs scolarisés en France alors que le foyer familial est établi à l’étranger ;
  • les couples avec enfants, vivant l’un en France, l’autre à l’étranger et séparés.

Les étudiants en situation de passer un concours sont aussi ajoutés à la liste ainsi que les retours vers la résidence principale lorsqu’elle est établie en France.
Les modèles d’attestations dérogatoires de déplacements internationaux seront mis à jour en conséquence.

Source : diplomatie.gouv.fr

Article suivant Article précédent

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Newsroom | 27 janvier 2023

L’Asie centrale des montagnes : contrastes et extrêmes

Charnière entre Europe et Chine ainsi qu’entre monde russe et Orient, l’ex-Asie centrale soviétique s’étend sur 4 millions de kilomètres carrés. Riche d’une histoire millénaire, elle occupe une place très particulière dans l’imaginaire occidental et attire les voyageurs ; dotée de nombreuses ressources naturelles, elle est opportunité d’affaires mais demeure méconnue et demande une approche préparée. […]

Newsroom | 14 décembre 2022

L’Asie centrale des steppes : De grands espaces très surveillés

Charnière entre Europe et Chine ainsi qu’entre monde russe et Orient, l’ex-Asie centrale soviétique s’étend sur 4 millions de kilomètres carrés. Riche d’une histoire millénaire, elle occupe une place très particulière dans l’imaginaire occidental et attire les voyageurs ; dotée de nombreuses ressources naturelles, elle est opportunité d’affaires mais demeure méconnue et demande une approche préparée. […]

Article spécialisé | 14 septembre 2022

Arménie – Haut-Karabagh : La marque de l’histoire, la contrainte de la géographie

[Avec mise à jour au 16 septembre, 10h45] Etat de 30.000 km² et un peu plus de trois millions d’habitants (pour une diaspora estimée à neuf millions, dont un peu moins d’un million en France), l’Arménie est un pays fortement marqué par son histoire ancienne (civilisation millénaire, premier état au monde à adopter le christianisme […]