FR EN
FR EN

Assurance santé/Assurance rapatriement, une nécessité communément sous-estimée

Article spécialisé | 14 octobre 2020

Membres d’ONG se rendant sur leurs zones d’intervention, professionnels de la sécurité rejoignant leur théâtre d’opérations et voyageurs d’affaires devant impérativement maintenir le contact avec leurs partenaires constituent depuis le début de la pandémie de SARS-Co-V2 l’essentiel du transit mondial de passagers.

En effet, alors que le trafic aérien ne dépasse pas (en moyenne mondiale) 30% de ce qu’il était voici un an, les nécessités de déplacement existent toujours et sont rendues plus complexes par les mesures de fermeture de frontières ou les restrictions sanitaires.

Si globalement les « aguerris du voyage » prennent la question assurantielle en compte, à la différence des voyageurs particuliers ou touristiques qui ont pour l’heure quasiment disparu des manifestes de passagers, il y a toujours des exceptions.

Les départs pouvant s’effectuer en urgence et la mission s’avérant souvent chronophage à préparer, il n’est pas inutile de faire un bref point sur deux garanties essentielles : « l’assurance santé » et « l’assurance rapatriement » pour ne pas les oublier.

L’assurance santé, c’est la prise en compte des frais de santé « courants » : consultations médicales, éventuels dépistages, suivis de pathologies préexistantes etc.

L’assurance rapatriement / frais médicaux d’urgence est, quant à elle, liée à l’urgence et au caractère fortuit de l’événement. Elle peut concerner des frais d’hospitalisation suite à un accident suivi (ou non) d’une évacuation sanitaire vers un hôpital ou un pays où la prise en charge est possible.

 


 

Le prix d’une assurance couvrant l’urgence et le rapatriement varie selon la destination et la durée du séjour mais excédera rarement – pour les plus standards – les 100 euros par mois dans des zones qui ne sont pas dangereuses.

Or, en cas d’imprévu, d’accident ou de maladie inopinée, les dépenses peuvent se révéler particulièrement lourdes. La disproportion entre « l’économie » réalisée sur l’assurance et le coût final des frais pris en charge est alors flagrante.

Quelques chiffres ? Une consultation chez un généraliste au Brésil, suivie d’une simple radio ou d’examens biologiques de base peut aisément atteindre 2.000 réais (300 euros) ; une journée en soins intensifs à Singapour les 10.000 SGD (6.000 euros) ; une opération de l’appendicite sans complications en Floride, 50.000 dollars US (42.000 euros). Si un rapatriement sanitaire se profile, il peut aller de 10.000 euros sur un avion de ligne Abidjan-Paris à plus de 100.000 pour un jet-ambulance Lilongwe-Paris.

Il est non seulement important d’être assuré, mais également de connaitre les plafonds et exclusions de son assurance.

Contrairement à une idée reçue, les cartes bancaires (si tant est que le billet d’avion ait été acheté avec elles) n’offrent pas toutes des garanties étendues, ni des niveaux de couverture corrects ni une prise en charge directe des frais (c.a.d. que c’est à vous d’avancer les frais). Dès lors qu’on évolue dans le domaine professionnel, se reposer sur elles revient à s’exposer inutilement.

Pour aller un peu plus loin dans la comparaison, il est un peu paradoxal de constater qu’alors que l’assurance santé ou rapatriement est négligée, les voyageurs ont parfois tendance à doublonner les assurances annulation de vol ou perte de bagages mais ne se posent pas la question de leur santé.

Quant aux entreprises, associations ou institutions elles sont de plus en plus nombreuses à s’y intéresser et à réfléchir à la généralisation de ces contrats pour leurs employés ou leurs membres et ce avec une approche globale et non plus ponctuelle.

Prendre en compte la santé et la sécurité de ses salariés et de ses membres est en effet une solution sage, économe et protectrice de l’activité, et ce encore plus face aux perspectives incertaines crées par la pandémie en cours.

 

Il est nécessaire de prendre du temps en amont pour éviter les déconvenues sur le terrain.

C’est pour cela que nous accordons un soin tout particulier aux conseils et à l’accompagnement de nos assurés.

Article suivant Article précédent

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

velit, dapibus vel, lectus risus tempus facilisis Nullam