Le Cameroun : focus sur une situation sécuritaire évolutive

Photographie prise par Wesley Nitsckie.

Le Cameroun était connu pour sa stabilité, surtout comparé à ses voisins frontaliers. Cette situation est en train de changer avec la multiplication des risques sécuritaires au nord du pays.

Le Cameroun, une stabilité mise à mal

Durant plusieurs décennies, le Cameroun a été un pays stable malgré le partage de ses frontières avec la République Centrafricaine, le Nigeria et le Tchad. Se situant en Afrique centrale, c’est un pays riche en ressources naturelles et agricoles qui se positionne dans la catégorie des revenus intermédiaires de la tranche inférieur (classification des pays en fonction de leur revenu par la Banque Mondiale). 

Les ressources du pays ont permis de stabiliser la situation économique, même si des problèmes de gouvernance freinent son développement. Le président Paul Biya est arrivé à la tête du pays en 1982. Il exerce aujourd’hui son 7ème mandat malgré une élection contestée l’année dernière.
Le Cameroun a ainsi donné l’image d’une sécurité relative. Quoique situé dans la région la moins touristique d’Afrique, le pays a attiré presque un million de visiteurs en 2017.

Un risque sécuritaire en hausse

La situation sécuritaire du Cameroun s’est dégradée. Les incursions du groupe terroriste Boko Haram à l’Extrême-Nord se sont intensifiés et les occidentaux sont particulièrement ciblés.

Toutes les régions du Sud-Ouest jusqu’à l’Extrême-Nord sont touchées par cette vague de violence, ainsi qu’une large zone autour des frontières avec la Centrafrique, le Tchad et plus particulièrement le Nigéria.
En plus du risque terroriste et de la violence de la milice du Delta du Niger, un mouvement séparatiste enflamme les régions anglophones qui bordent les frontières nigériennes.
Cette insurrection est source de conflits constants depuis septembre 2017 entre les séparatistes et les forces armées camerounaises.

Le gouvernement camerounais a adopté un comportement violent et répressif qui a entrainé de nombreuses pertes au niveau de la population des régions Anglophones (Sud-Ouest et Nord-Ouest).

En parallèle, la détérioration du niveau de vie et l’augmentation de l’insécurité ont conduit à une vague de mécontentements et de manifestations de la part de la population.

Par mesure de sécurité voici les zones formellement déconseillées aux voyageurs:

Carte des zones de vigilance du Cameroun, publié par le ministère de l'Europe et des Affaires étrangères
Carte des zones de sécurité au Cameroun

Le conseil Geodesk

Toujours s’informer sur la situation d’un pays. Même si on croit le connaître, il est nécessaire de mettre à jour ses connaissances et d’actualiser ses informations. Dans un contexte évolutif, entourez vous des conseils de professionnels, ne sortez pas seuls, ayez toujours sur vous les contacts de personnes locales qui pourront vous aider ainsi que les numéros d’urgence et les coordonnées des ambassades et consulats.